Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 118
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0192
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( n8 )

principalement ce tableau, regardé à juste titre, non-
seulement comme le chef-d'œuvre du Dominiqum, mais
encore comme l'un des trois chef-d'œuvres de l'art ; les
deux autres sont, la Transfiguration, par Raphaël-, et
la Descente de croix, par Daniel de Volterre ; le pre-
mier orne le Musée , et sera inséré dans ce recueil ; le
second, peint à fresque dans l'église de la Tiinité-du-
Mont, à Rome , n'a pu être déplacé; mais, quoiqu'il ne
fasse pas partie de nos conquêtes , nous croirons flatter
nos souscripteurs, en leur en offrant l'esquisse; il sem-
ble que ces trois compositions sublimes ne doivent pas
être séparées.

Le tableau de la Communion de S. Jérôme a plus de
4mètres de hauteur, et 2 mètres et demi de largeur. Les
figures sont un peu plus fortes que nature ; il ne fut payé
à l'artiste, que 5o écus (230 1. de notre monnaie). Il le
fit pour le maître-autel 4e l'église de S. Jérôme de la
Charité , à Rome ; le Dominiquin avait alors 33 ans.
loading ...