Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 125
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0203
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C **5 )

Planche soixante-unième, — La Barque d'Isabey.

Cette charmante composition , connue sous le titre
de la barque d'Isabey, représente cet artiste donnant à
son épouse et à ses enfans le plaisir d'une promenade
sur l'eau. Il dirige lui-même l'esquif léger, et con-
temple d'un œil satisfait les objets les plus chers à son
cœur : un voile étendu au dessus de leurs télés, les ga-
rantit des ardeurs du soleil 5 et plus loin , la rive oppo-
sée est rafraîchie par uu ombrage épais. Cette scène
gracieuse, intéressante , fut exposée au salon de l'an 6,
y attira tous les suffrages, et fut d'autant mieux accueil-
lie, qu'elle représentait l'auteur lui-même et son agréa-
ble famille. Isabey ayant près de lui son porte-feuille
et ses crayons, nul doute que ce site pittoresque n'ait
été saisi d'après nature.

La grande réputation que cet artiste s'est acquise par
ses admirables miniatures, pourrait faire présumer au
lecteur que la gravure que nous lui offrons a été faite
d'après une peinture de ce genre; mais l'original d'après
lequel la planche a été exécutée, est un dessin aux
crayons noir et blanc, et d'environ trois pieds et demi
de proportion : on y trouve réunis, à un degré supé-
rieur , la grâce de la composition , la finesse du dessin,
des ressemblances parfaites , une exécution légère et fa-
cile , la suavité des demi-teintes , et la vigueur de l'effet
général.

Nous nous félicitons que cet artiste ingénieux nous
ait fourni l'occasion de publier l'esquisse d'une de ses
plus agréables productions ; le genre qu'il exerce le plus
habituellement, le portrait, lui présenterait difficile-
ment des sujets aussi compliqués que celui-ci.
I. 3a
loading ...