Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 1.1800 [1801] [Cigognara Nr. 3401-1]

Seite: 129
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1801/0209
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 129 )

Planche soixante-troisième, —■ Le départ des trois Horaces
pour le combat qui doit décider du salut de Rome.

Sous le règne deTullusHostilius,l'an66'9 avant J. C,
les Horaces, trois frères romains, combattirent contre
les trois Curiaces albains. Deux des Horaces furent tués
d'abord, et le troisième allait succomber, lorsque, joi-
gnant l'adresse à la valeur,il feignit de prendre la fuite;
cet artifice lui réussit; les différentes blessures que les /
Curiaces avaient reçues, ne leur laissant que des forces
inégales , ils se séparèrent dans leur poursuite ; aussitôt
Horace revint sur ses pas , et défit aisément, l'un après
l'autre, ses trois adversaires.

Le vainqueur rentra dans Rome , aux acclamations
du peuple, mais sa sœur lui ajant reproché le meurtre
de l'un des trois Curiaces , auquel elle avait été fiancée,
il ne put modérer sa propre colère, et il lui plongea son
épée dans le sein ; il allait être condamné à mort, le
peuple commua sa peine ; après avoir passé sous le joug ,
signe d'ignominie, Horace vit élever à sa gloire, un
trophée composé des dépouilles des trois Curiaces.

On trouve dans l'histoire grecque, un événement si
semblable à celui-ci, que l'on doit soupçonner que les
Grecs ou les Romains ont été jaloux d'orner leur his-
toire d'un trait qui ne leur appartenait pas. Cette histoire
racontée par Plutarque, ne diffère que par les noms des
héros: il ne faut que substituer au nom d'Horace, celui
de Critolaiis, fils de Reximachus, citoyen de la ville de
ïégée , en Arcadie ; aux noms des Curiaces , ceux des
trois fils de Démostrates, citojen de Pbcenée, autre
ville d'Arcadie, etc. L'histoire de Critolaiis est de près
de 5oo ans, postérieure à celle des Horaces.

i. 33

/
loading ...