Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: vj
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0012
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
jour. Or,combien de compositions pittoresques,
de conceptions sublimes ou ingénieuses , vont,
par la multiplicité de simples esquisses *, enri-
chir dorénavant le domaine des Beaux - Arts ?

Quelques personnes ont pensé que les gra-
vures des Annales du Musée, étant privées
du secours, des ombres, devaient perdre le
charme de l'effet; mais je les prie d'observer
que, dans le format que j'ai adopté, que j'ai
dû adopter pour un ouvrage, qui ne doit sa
grande publicité qu'aux moyens d'une exécu-
tion prompte, et d'une acquisition facile, il eût
été nuisible de chercher à introduire les ri-
chesses du burin et le fini précieux qui font
briller les estampes d'un grand volume. Cette
complication de travaux eût infailliblement
altéré, dans un petit format, la netteté de la
composition, la pureté des lignes, la correction
des formes, et sur-tout la touche ferme qui les
caractérise; qualités essentielles qui constituent
le but que je me suis proposé, celui de contri-
buer à propager le goût des Beaux - Arts, en
faisant connaître aux uns la pensée, et rappe-
lant aux autres le souvenir des productions les
plus estimées.

* La connaissance des chefs-d'œuvre que la France
possède va se répandre dans toute l'Europe. On a fait
deux traductions des Annales du Musée, l'une alle-
mande , l'autre anglaise, et l'on a adapté à l'une et à
l'autre les gravures originales.
loading ...