Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 26
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0059
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 26 )

Poussin iraient le visiter! Son aspect, d'un côté, rappellerait les
voyageurs au respect pour les talens, et de l'autre, deviendrait,
pour les navigateurs , une hauteur mémorable. Que de souvenirs
touchans ce monument réveillerait ! Que de pensées profondes il
ferait naître ! En foulant cette terre heureuse où naquit le Poussin,
ceux qui professent les arls ne pourraient s'empêcher de tressaillir
et d'éprouver un noble enthousiasme. Là, se diraient-ils, là fut son
berceau ; ce ciel l'éclaira de sa douce lumière; ces vieux arbres lui
prêtèrent leur ombrage; ce beau fleuve le viterrar sur ses rives, et
peut-être ce fleuve, ce ciel, cet ombrage déterminèrent, dès sa
plus tendre enfance, le génie du Poussin vers la Peinture.

Nous ne nous permettrons pas de faire une longue énumération
des effets moraux que produirait un monument semblable ; la seule
lâche que nous ayons acceptée , est de publier le vœu d'un grand
nombre d'amis des arts pour la souscription dont il s'agit.

Cette souscription sera ouverte pendant six mois, à compter du
20 de ce mois (floréal an 10), chez le cit. Boquet, banquier, rue
Bertin-Poirée, n° 3.

Chaque mois on rendra un compte public du produit de la sou-
scription, et du nom des souscripteurs.

Ainsi la souscription d'un monument auPoussin, ne sera due qu'à
l'admiration et à la reconnaissance que ses vertus et ses talens ont
inspirées ; et cet hommage ne fera qu'ajouter au respect de la posté-
rité pour la mémoire d'un grand peintre , dont presque tous les
tableaux sont des traités sublimes de morale , et dont le nom seul
fait l'illustration des arts de la patrie.
Paris, le premier floréal an io.

Liste des signataires. Bai/tard, architecte. —Baptiste aîné,
acteur du Théâtre-Français. —Bervic, graveur.—Chaudet, sta-
tuaire. — David, peintre, de l'Institut National. —Espercieux,
statuaire.—Gérard, peintre.—Gisors aîné, architecte.—Grétry,
de l'Institut.—Harou , Romain, architecte. —Julien, statuaire,
de l'Inslilut. —Landon, peintre. —Legouvé. de l'Institut.—Louis

le Mercier, de l'Institut, auteur <Mjiganiemnon. -LethiÈre ,

peintre.—Lenoir , administrateur du Musée des Monumens Fran-
çais. — Méhul, de l'Institut. — Mérimée, peintre. —Normand,

architecte. — Charles Percier, architecte.---Poyet, architecte.

_F. Talma, acteur du Théâtre-Français.—Thibault, architecte

et peintre.

Nota. Pour faciliter les amateurs et artistes des départemens, le*
membres des préfectures et sous-préfectures, et les professeurs des
écoles centrales, on les prévient qu'ils pourront souscrire chez le«
receveurs-généraux et receveurs d'arrondissement.
loading ...