Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 67
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0121
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(67)

Planche irenle-qualricine. — Le Christ au tombeau,
tableau de lu galerie du Musée ; par le Schidone.

Le corps de Jésus prêt à être enseveli, est pose sur le bord
du sépulcre. S. Jean et S. Joseph d'Arimathie le sou-
tiennent. La Magdeleine à genoux, la Vierge , l'une des
Maries etAicodcme regardent avec attendrissement cette
auguse victime de l'aveuglement des Juifs.

Ce tableau, dont les figures sont de grandeur naturelle,
dont le coloris est fier , l'effet large , sombre et vigou-
reux , est de Barlolomeo Schedoni, dit le Schidone. Les
ouvrages de ce peintre sont aussi rares que recherchés.

Le Schidone , né à Modène en l56o, fut élève des
Caraches ; il s'attacha néanmoins à imiter .le style du
Corr jge. Il doit à ce grand maître la manière large et
gracieuse , et la vigueur du pinceau que l'on remarque
dans ses lableaux.

Le duc de Parme le nomma son premier peintre, et
lui procura plusieurs occasions d'assurer sa fortune J
mais le Schidone avait l'amour du jeu, et cette funeste
passion absorbait la meilleure partie de son temps et le
fruit de ses travaux. C'est par cette raison, sans doute ,
qu'il a laissé un aussi petit nombre d'ouvrages. Il perdit
dans une seule nuit une somme si considérable , que se
voyant hors d'état de l'acquitter, il en conçut un cha-
grin violent, et mourut de honte et de douleur à Parme,'
. l'an 1616 , âgé d'environ 56 ans.

Peu d'auteurs ont parlé de ce peintre , et même ceux
qui ont écrit la vie des peintres Modénois , ont rapporté
peu de traits de celui-ci.
loading ...