Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 102
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0173
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 103 )

L'auteur de ce tableau, dont l'idée est assez bizarre,
Alexandre Tiarini, naquit àBologneen 1577.Il eutpour
maîtres, à Bologne, Prospère Fontana et le Cossi ; et à
Florence, le Passignani. Louis Carache avait refusé de
le recevoir dans son école 3 mais il changea bien de con-
duite à son égard , lorsque Tiarini fut revenu dans sa
patrie. Louis cultiva son amitié, et ne cessait de le com-
bler d'éloges. En effet, Tiarini a montré un talent supé-
rieur , et l'on ne peut s'empêcher de le reconnaître pour
un grand peintre dans les ouvrages qu'il a faits pour
Téglise et le cloître de Saint-Michel in Bosco, et pour
les principales villes de la Lombardie. On y trouve un
coloris vigoureux et une touche moelleuse. Il a excellé
dans l'art de rendre les passions, et ses contemporains
l'avaient surnommé l'Expressif. Tiarini mourut à Bolo-
gne , âgé de quatre-vingt-onze ans.

Avis aux Souscripteurs.
Plusieurs Abonnés ont envoyé au bureau des Annales
leur exemplaire de la première année , soit pour le faire
relier, soit pour le faire cartonner ; mais cette opération
exigeant quelquefois un délai de deux ou trois semaines,
l'éditeur a jugé convenable d'en faire relier et cartonner
un certain nombre par avance. Les souscripteurs sont
prévenus qu'ils pourront en tout temps échanger leur
exemplaire en feuille contre un exemplaire relié ( veau,
racine acajou, filet doré), moyennant 2 fr. 5o centimes,
ou cartonné à l'anglaise, parBradel, avec toute sa marge,
en payant 1 fr. 20 cent. La reliure et le cartonnage sont
parfaitement exécutés , sur un modèle uniforme, afin
que tous les volumes se trouvent assortis.

1
loading ...