Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 103
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0175
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
t i o5 )

Planche cinquante - deuxième. —La Mort d'Hyacinthe;
Tableau du cit. Broc.

Ce sujet ( dont on a déjà donné une esquisse dans ce
2e vol., p. i, d'après le modèle en plâtre par Callamar),
représente la Mort d'Hyacinthe, favori d'Apollon, jouant
au palet avec ce dieu. Le jeune liomme est atteint d'un
coup mortel; il expire dans les bras d'Apollon, qui le
change en une fleur qui porte son nom. ( Voyez la page
ci-dessus indiquée. )

L'histoire d'Apollon contient une multitude de détails
intéressans pour les artistes. Jusqu'à ce jour le défaut
d'espace nous a empêché de les offrir dans ce Recueil.
IVous saisissons l'occasion d'en rapporter ici les traits
principaux.

La mythologie égyptienne, sur laquelle il est probable
que les Grecs ont fondé tout leur système religieux, nous
apprend qu'Appollon, fils de Chus, fut doué d'unebeauté
si extraordinaire, que l'on donna son nom au soleil. Ce
prince, aussi recommandable parles qualités de l'esprit
que par les agrémens extérieurs,enseigna le premier aux
Egyptiens les sciences et les arts. Il se joignit à Neptune
pour fonder la ville de Troie , passa ensuite dans l'île
deDélos, oùilfitson séjour, parcourut la Grèce, et fixa
enfin sa demeure au lieu où était située la ville de Del-
phes. Il y fit élever un temple et un palais. Il fit connaître
aux Grecs les avantages de la civilisation. A la laveur de
la musique, il leur insinuait les principes de la morale ;
donnait à ceux qui le venaient consulter des conseils tou-
jours justifiés par le succès; prédisai t les différens aspects
des planètes, le lever etle coucher de la lune, les éclipses
de cet astre, et celles.du soleil. Ces peuples simples et
grossiers regardaient leur prince comme un homme ex-
traordinaire ; Apollon profita de leur crédulité pour les
gouverner avec plus d'empire, et toujours avec sagesse.
L'histoire égyptienne d'Apollon ae borne à ce simple
loading ...