Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 109
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0184
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C "9 )

Planche cinquante-cinquième. >—; Saint Marc , Evan-
géliste j tableau de la galerie du Musée , par Fra-
Bartolomeo : figure de grandeur naturelle.

Saint-Marc ayant été converti à la foi après l'a ré-
surrection de Jésus-Christ, fut le disciple et l'interprète
de saint Pierre, qu'il accompagna dans le second voyage
àe ce prince des Apôtres , à Rome : c'est dans cette ville
qu'il écrivit son évangile. L'empereur Claude, ayant
chassé de Rome tous les Juifs, Marc alla en Egypte, et
fonda l'Eglise d'Alexandrie. Les autres circonstances de
sa vie , et celles de sa mort sont incertaines ou fabuleuses.
On prétend qu'il fut massacré , déchiré par les Payens à'
Alexandrie, le 2.5 avril de l'an 68; que les Chrétiens re-
cueillirent^ les restes de son corps, qu'ils l'enterrèrent à-
Bucoles , lieu de leurs assemblées ; que , depuis , ses reli-
ques furent transportées a Venise , vers l'an 8l5, et
qu'elles sont conservées dans la chapelle du doge. Saint
Marc est le patron tutélaire de la république de "Venise.

Baccio , autrement Fra - Bartholonieo, auteur du ta-
bleau de S. Marc, naquit en 1469;, à Savignano , près de'
Florence. il étudia d'abord dans l'école de Gosme Piosclli „
qu'il quitta pour suivre spécialement la manière de Léo-
nard de Vinci. Il fit en peu de temps de si grands progrès,
que Raphaël lui-même, son ami, ne dédaigna pas d'ap-
prendre de lui les principes du coloris. Baccio apprit à-
son tour de ce grand homme , ceux de la perspective :
quoiqu'il n'ait pas eu la réputation de dessiner parfaite-
ment le nu, néanmoins ses figures sont gracieuses et assez
correctes»,

Un jour de carnaval, à Florence, lorsque des feux de

Su. 1 aS;
loading ...