Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 111
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0187
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( m )

Planche cinquante - sixième. -Bélisaire j tableau

de Gérard.

Si le lecteur veut bien recourir au premier volume de
cet ouvrage , page 2g , il y trouvera une notice touchant
Bélisaire , dont il serait inutile de donner ici la répé-
tition.

La planche 56 offre un épisode de la vie de ce héros
malheureux ; mais cet épisode n'est fondé sur aucun
, fait historique ; il est de l'invention du peintre, et c'est
un trait de génie, Bélisaire , victime de la jalousie des
grands, et de l'ingratitude de l'empereur Justinien dont
il a aifermi la puissance, est maintenant dépouillé de
ses biens, privé de la lumière, et regagnant ses tristes
foyers , se trouve réduit à implorer , sur les lieux
de son passage , les faibles secours de Ja pitié. Sou jeune
compagnon vient d'être blessé par un serpent que l'on
voit encore attaché a sa proie, et loin de pouvoir guider
les pas de Bélisairè, il va devenir , pour ce vieillard , un
fardeau incommode. Le jeune homme semble prêt d'ex-
pirer : d'une main, Bélisaire le porte et le pose contre
son sein; de l'autre, il tient un bâtori, seul appui qui
lui reste dans sa misère, et cherche à reconnaître le che-
min qu'il doit parcourir : mais déjà le soleil s'est retiré
derrière la montagne; l'horizon va s'obscurcir , et Béli-*
saire, égaré , marche sur le bord d'un précipice......

Ceux qui ont vu le tableau original, exposé , il y a
quelques années, au salon , se rappelleront l'expressioa
profonde et vigoureuse de Bélisaire; ce héros sent toute
l'horreur de son sort ; mais supérieure à tous les éyéne-
mens , son âme forte n'en est point accablée.

Le groupe se détache sur un ciel léger et lumineux;..
loading ...