Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 2.1802 [Cigognara Nr. 3401-2]

Seite: 140
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802/0230
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( '4° )

Crées, qui reprochent quelquefois à Paris sa beauté,
et lui disent qu'il est plus propre aux jeux de l'Amour
qu'aux travaux de Mars, ce langage n'est que celui de
la colère et du ressentiment. Le même poète dit dans
plusieurs occasions, que Paris était un guerrier hardi,
prompt et vaillant.

Mars cette belle et perfide Hélène, dont la fuite
arma vingt rois , causa la ruine d'un empire, et la perte
de tant de guerriers, épousa Déiphobe après la mort de
Paris, livra son nouvel époux à Ménélas, et retourna à
Sparte. Après 1 a mort du roi, Mégàpen the et Nicostrate,
ses fils naturels, la chassèrent, et la forcèrent de se
retirer à Rhodes, où Pojixo, veuve de Tlépolême, pour
venger la mort de son épofix, tué au siège de Troie, lui
envoya dans le bain deux femmes qui la pendirent à un,
arbre.

La planche soixante-dix représente Paris et Hélène
dans un lieu retiré du palais de Piïam ; les deux amans
font succéder aux plaisirs de l'amour les doux charmes
de la mélodie. Cette composition présente dans son
ensemble et dans ses détails, tout ce que l'élégance et
la volupté peuvent réunir de plus séduisant. L'attitude ,
le dessin , le coloris des figures offrent autant de grâce
que de correction; le ton des draperies est suave et
léger, le choix des accessoires est du meilleur style,
et l'effet général transparent etharmonieux. Ce tableau
est une des plus aimables productions de l'artiste. Il
avait été peint pour le comte d'Artois, et il fut exposé
il y a environ seize ans au Salon du Louvre : il orne
maintenant une, des salles du Ministère de l'Intérieur.
loading ...