Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 59
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0094
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 5g )

Planche vingt-sixième. —> Projet d'une Maison qui
pourrait également convenir à la ville comme à la
campagne ; par le C. Normand.

Cette maison , supposée dans une belle situation j
réunit autant que possible l'utile à l'agréable. Elle est
cependant susceptible d'accroissementdans sa distribution,
en changeant la destination de celle des petits pavillons.

C'est ainsi qu'elle est conçue dans sa distribution
actuelle.

Au rez-de-chaussée, un vestibule demi-circulaire dans
lequel sont pratiqués deux autres demi-cercles qui donnent
l'entrée à toutes les pièces, A gauche une antichambre ,
une salle à manger, un petit office. Dans le pavillon du.
même côté, une galerie de tableaux et un cabinet d'his-
toire naturelle. Au centre , un salon, ensuite une chambre
-à coucher, cabinet de toilette, boudoir , anglaises , une
pièce à armoire, ou antichambre. Dans le pavillon , une
salle de bain et une bibliothèque. L'escalier dans le vesti-
bule est placé de manière à pouvoir facilement dégager
aux divers appartemens du premier éîage , qui seraient
distribués suivant les besoins du propriétaire , de même
que le second étage.

La cuisine , les caves , etc. seraient au-dessous du rez-
de-chaussée , leur dégagement intérieur par la pièce,
ijui occupe la partie opposée à l'escalier.

Comme cette maison est supposée dans un bel empla-
cement , on a cru devoir y adapter un belveder au-
dessus du salon , ce qui peut la terminer d'une manière
agréable.
Elle serait entre cour et jardin,
loading ...