Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 76
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0119
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(76)

La peau de lion qui couvre le rocher sur lequel cette
figure est assise, la force et la grosseur de ses membres,
font présumer avec raison qu'elle représentait Hercule.
Winkelman y voit le moment où ce héros est devenu
immortel, sur le Mont Œta. Le nom du Sculpteur à
qui nous devons cet incomparable chef-d'œuvre , nous
a été conservé par une inscription Grecque , que pré-
sente le rocher; elle signifie Apollonius, fils de Nestor,
Athénien, la faisait. Ce fragment en marbre pentélique,
avait été placé par les ordres de Jules II dans les jardins
du Yaticaiii On assure qu'il a été déterré à Rome, vers
la fin du XV.e siècle, près du ihédlre de Pompée, aujour-
d'hui Cainpo di Flore.

\
loading ...