Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 88
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0137
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 88 )

de duveté et de sécheresse que l'on remarque dans la
plupart de ses ouvrages.

Jules-Romain fut également bon architecte. 11 bâtit,
aux portes de Rome, pour le cardinal Jules de Mé-
clicis , un petit palais d'une beauté admirable, connu
aujourd'hui sous le nom de Villa madama, parce qu'il
a appartenu depuis à Marguerite d'Autriche duchesse
de Parmè.

Après la mort de Raphaël, Jules-Romain acheva les
tableaux que ce grand-homme avait commencés dans
le Vatican , où il peignit entièrement la bataille de
Constaniin, sur le dessin de Raphaël.

Il bâtit, pour le marquis de Mantoue, le célèbre
palais du T, et ce fut alors que François premier le
demanda pour travaillerait château de Fontainebleau.
Jules, ne pouvant quitter son entreprise, envoya à sa:
place le Primatiee qui, après avoir fait les dessins,
attira en France ÎSicolo del Abbate pour lui en confier
l'exécution.

Raphaël qui avait, toujours chéri Jules comme un
Hère, le fit, conjointement avec J. F. Penni, surnommé
il fat tore , qui éiait aussi son élève, l'un de ses prin-
cipaux héritiers.

Jules-Rorhain mourut à Mantoue, âgé de soixante-
quatre ans, et laissa deux enfanis, un fils qu'il nomma
R ■phaèï, en reconnaissance des obligations qu'il avait
à Raphaël d'Urbin, et une fille qui fut mariée à Her-
cule Malatesta.

Jl a produit un grand nombre d'ouvrages. Les plus
considérables sont à fresque. Le Musée ne possède de ce
ïriaître que quelques tableaux à l'huile. Ses principaux
élèves sont Jean çte Lion. Raphaël dal Colle, Benecleito
Pagni, Figurino da Fachza; Fermo Guisoni, Rinaldo ,
et J. J3. de Mantoue.
loading ...