Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 109
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0169
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C io9 )

Planche cinquante - unième. — Convoi <£Atala ; -par
Gautherot , élève de David.

C'est ainsi que l'Auteur décrit son sujet dans la
notice du salon de cette année.

Atala , jeune sauvage de la Louisiane , mourut
victime d'un vœu religieux qu'elle avait fait pour
obéir aux volontés de sa mère expirante , et dans uri
âge où elle ignorait l'amour. Elle avait dix-huit ans ,
lorsque Chactas, guerrier d'une peuplade ennemie de
3a sienne, fut fait prisonnier. La coutume le con-
damnait aux supplices les plus affreux; Alala le vit,
l'aima, l'arracha au bûcher, et s'enfuit avec lui dans
les déserts de la Floride. Us furent trouvés par un
chien instruit, comme ceux des montagnes des Alpes,
à la recherche des voyageurs égarés , et qui accom-
pagnait un religieux hospitalier. Le père Aubry ( c'est
le nom du missionnaire) conduisit les fugitifs à son
habitation, écouta le récit de leurs aventures, prit à
Chactas idolâtre le même intérêt qu'à Atala chré-
tienne, et proposa de les unir. Atala s'était munie d'un,
poison mortel, en quittant son pays. Elle l'avala; et,
prête à rendre le dernier soupir, elle apprit, mais trop
tard, qu'elle au;ait pu être relevée de son vœu.

Chactas, au désespoir, voulut creuser lui-même la
tombe de son amante ; on roula ses précieux restes
clans une toile de lin d'Europe; et, accompagné du
père Aubry, il porta son coips au cimetière des In-
diens, sous l'arche du Pont-Naturel.

<• Une barre d'or se forma dans l'Orient.. .. C'était
« le signal du convoi d'Atala....,. L'hermite mar-
3. 26
loading ...