Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 3.1802 [Cigognara Nr. 3401-3]

Seite: 236
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1802a/0209
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( a36 )

peintures de la chapelle Sixtine lui apprirent à joindre
la fierté des contours et la vigueur de l'expression, à
la grâce et à la naïveté qu'il devait au Pérugin et plus
encore à son génie particulier ; et toutefois aucun
maître, sans en excepter Raphaël, n'atteignit à la fierté
de Michel-Ange. S'il n'est pas exempt de défauts , ses
beautés sont à lui seul ; et, semblable au Dante, son
auteur favori, à Shakespeare , à Corneille , quand il
s'élève, son vol est hardi et vraiment sublime.

Les bornes de cette feuille ne nous permettent pas
d'insérer dans cet article, suivant notre usage, un
extrait de la vie de Michel - Ange, nous le réservons
pour l'un des prochains numéro.
loading ...