Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 34
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0058
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 34 )

les détails du paysage , et sur-tout les arbres du fond,
tiennent encore à celle de ses premiers temps. Les fi-
gures sont exécutées d'un pinceau facile et délicat. En
procédant ainsi, il parvint bientôt à posséder ce faire
large et savant qu'on admire dans le Saint Michel, la
Sainte-Famille, la Transfiguration, et\es autres chefs-
d'œuvre par lesquels il sut tout-à-la-fois ouvrir la véri-
table route et atteindre le but.

Les amateurs italiens , et, à leur imitation , ceux des
autres pays, ont quelquefois désigné, par des noms
tirés de circonstances particulières , certaines produc-
tions des grands maîtres. C'est ainsi crue le tableau dont
nous donnons ici le trait, est connu depuis long-temps
sous le nom de la Jardinière. H faisait autrefois partie de
là Galerie du Luxembourg. Les figures sont d'une pro-
portion au-dessus de demi-nature.
loading ...