Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 58
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0094
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 58 )

d'avoir été contraint, ainsi que plusieurs autres grands
maîtres, à placer dans sa composition les saints que les
premiers possesseurs de cet ouvrage voulurent sans
doute y voir représentés. Au reste, le costume que le
peintre a donné à S. Longin peut être blâmé avec rai-
son ; il est beaucoup trop riche pour celui d'un simple
soldat.' j

On trouve dans cette Nativité le grand style , la cor-
rection , la manière noble et fière de Jules Romain. Le
coloris en est vigoureux 5 mais les ombres en sont un
peu noires.

Ce tableau, peint sur bois, et dont les figures sont de
grandeur naturelle, décorait originairement la chapelle
d'Isabelle Boschetta , dans l'église de Saint-Antoine de
Mantoue. Il passa ensuite dans le palais du duc, et fut
acheté par Charles Ier, roi d'Angleterre. A la vente
publique de la Collection de ce prince, il fut estimé
5oo livres sterling (environ n,5oo francs). Le célèbre
amateur Jabach en fit alors l'acquisition, et dans la
suite le vendit au roi de France.
loading ...