Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 66
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0106
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 66J

Mantoue, le retint à sa cour, lui facilita les moyens
de continuer ses études, et lui fit faire ensuite différens
tableaux pour la décoration de son palais.

Le Feti fit le voyage de Venise pour s'y perfection-
ner dans le coloris ; mais la débauche termina bientôt
ses jours : il n'avait alors que trente-cinq ans.

Le duc de Mantoue donna des regrets à sa fin pré-
maturée. Il appela auprès de lui le père et la sœur de
ce peintre, et se chargea de pourvoir à leurs besoins.
La sœur du Feti avait également de grands talens
pour la peinture, et ayant embrassé la vie religieuse,
elle orna son couvent de plusieurs tableaux. Ses ouvrages
sont aussi répandus dans les autres monastères de
Mantoue.
loading ...