Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 72
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0115
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 7= )

dirent qu'il avait pris pour modèle de la Vierge le ca-
davre d'une femme noyée; la physionomie commune ,
le ventre gonflé, les jambes nues et le costume moderne
de cette figure attestent qu'il a copié servilement une.
nature ignoble. Au reste, malgré ce défaut de conve-
nance, cet ouvrage renferme de si grandes beautés,
qu'elles ne pouvaient manquer tôt ou tard d'être
appréciées. Le duc de Mantoue l'acheta , et lui donna
dans sa Collection une place honorable. Il passa ensuite
dans le cabinet de Charles Ier, roi d'Angleterre , et de-là
dans celui du roi de France. Il est peint sur toile, e t les
ligures sont de grandeur naturelle.
loading ...