Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 95
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0148
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 95 )

Planche quarante - quatrième. — Le Martyre de saint
Etienne; Tableau de la galerie du. Muséum, par Anni-
bal Caraclie.

En insérant dans les Annales la gravure du même
sujet , peint par Charles Lebrun , on a rapporté cet
événement ainsi qu'il est décrit dans les Actes des Apô-
tres (*). Quoiqu'il y ait quelque différence dans la ma-
nière dont les deux peintres ont exprimé leur pensée,
ils ont produit l'un et l'autre un excellent ouvrage, par-
ce que chacun d'eux s'est pénétré du pathétique qu'exi-
geoit la situation. Dans le tableau du Carrache la scène
est vaste 3 la supériorité avec laquelle il peignait le
paysage lui a.fourni les moyens de désigner le lieu de
l'action plus exactement que ne l'a fait Lebrun, en repré-
sentant les dehors de la ville que celui-ci a seulement
indiqués. Le saint a déjà été frappé, mais il conserve
fencore assez de forces pour se tenir à genoux et invo-
quer le ciel ; la fureur des bourreaux n'altère pas la
tranquillité de son ame. On sait que saint Paul, avant sa
Conversion , assista à la mort du premier martyr chré_
lien , et qu'il gardait en ce moment les manteaux des
assassins : c'est lui qu'on voit assis sur le premier plan
si droite j des draperies sont près de lui, et il témoigne
par un geste très-prononcé la surprise que lui inspire la
touchante résignation de saint Etienne. Le guerrier et
tfes vieillards ont une contenance calme et froide qui
annonce la vengeance satisfaite. Un ange 'qui descend
du ciel et dirige son vol vers le martyr, en tenant à sa
main une palme et une couronne, indique au spècfnteur

(*) Voyea Annales da Muses, tome 3, planthe 65,
loading ...