Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 96
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0149
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 96 (

que le sacrifice de la vie de saint Etienne va bientôt
êlre consommé.

Ce tableau recommandable par la noblesse de la pen-
sée, ne l'est pas moins sous le rapport pittoresque. Les
figures n'ont qu'environ un pied de proportion , et
cependant le peintre a su rendre les diverses passions
avec une énergie frappante. Le dessin est correct et
d'un grand goût ; les draperies sont larges et le style en
est pur 5 le coloris à-la-fois simple et vrai, convient par-
faitement au genre historique. On remarque un pinceau
. ferme et facile dans le paysage et les accessoires : enfin
dans cet ouvrage Annibal Carache a déployé toutes les
ressources de son talent, et cet art si difficile de retra-
cer un sujet grand et compliqué dans un espace très-
eirconscrit. Ce tableau était autrefois dans le Cabinet
du roi. ,
loading ...