Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 100
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( i°° )

contraints de céder, el ses soldais exercèrent les plus
horribles cruautés. Sédécias ayant perdu l'espoir de
faire une plus longue résistance, chercha son salut
clans la fuite : mais il fut atteint, chargé de chaînes et
conduit devant Nabuchodonosor , qui était alors à B.é-
blatha , en Syrie. Ce prince ordonna que les enfans
de Sédécias fussent égorgés en sa présence : ensuite il
lui fit crever les yeux et l'envoya à Babylone. Le mo-
narque Juif y mourut dans la captivité , et le royaume
de Juda finit en sa personne, la £88me. année avant
J. C.

L'Académie de Peinture proposa, en 1787, pour sujet
du grand prix , le moment où le roi d'Assyrie fait égor-
ger les enfans de Sédécias en présence de leur père
chargé de fers. Le prix fut accordé à M. Fabre, sur le
tableau dont on donne ici le trait. Cet ouvrage est
dessiné avec, pureté, les accessoires en sont bien soignés :
Ja composition, noble et riche,rend avec beaucoup
de force cet affreux événement.
loading ...