Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 110
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0169
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( no )

de mérite sous !e rapport pittoresque. Le dessin de la
figure est correct, mais on peut regretter qu'il ne soit
pas d'un plus beau choix, et que le Féti n'ait pas
donné à celle lête, dont l'expression est si bien sen-
tie , des formes plus gracieuses qui eussent encore
ajouté à l'intérêt du sujet. On a déjà eu l'occasion d'ob-
server que le Féti n'a jamais pu s'élever jusqu'à la no-,
blesse des formes qu'il admirait dans les grands maîtres
et surtout dans Jules-Romain. Au reste, ce tableau est
bien peint : le coloris vigoureux contribue à l'effet gé-
néral , et lui donne un aspect imposant. Ce sujet avait
sans doute pour le Féti un intérêt particulier. Il existe
plusieurs tableaux de ce maître où il est reproduit avec
de très-légères différences. Celui qui est maintenant au
Muséum appartenait au roi de France ; il fut toujours
regardé comme une des meilleures productions du
Féti.

/
loading ...