Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 120
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0184
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( iso )

en le citant aux articles de Pellegrin de Modêne et de
Jérôme de Carpi. Cette conduite d'un auteur contem-
porain , quelle qu'en soit la cause, nous a privés de dé-
tails sur la vie de Ferrari.

Le mérite de cet artiste ne se bornait point à la pein-
ture. Il était encore très-habile sculpteur, et cultivait
avec succès l'architecture, la poésie et la musique. Il
donna une double preuve de son talent dans le couvent
de Saint-François , sur la montagne de Varaîlo , aux
extrémités du Milanais. La chapelle est entièrement
ornée de peintures à fresque de sa main , et il y a joint
plusieurs groupes de sculpture dont les sujets repré-
sentent diverses circonstances, de la passion de Jésus-
Christ. Frédéric Zuccari fait un grand éloge de ces
ouvrages, remarquables surtout parla pureté du dessin,
la vérité et la simplicité des expressions, et par le bon
choix des draperies.
loading ...