Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 143
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0218
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(

( 143 }

Planche soixante - huitième. — Elévation du Templù
de la Concorde, et plan du tambour du dôme
projeté par M. Davy - Chavigné , membre de la
Société ' libre des Sciences , Lettres et Arts, et de
VAthénée des Arts de Paris. Suite du sujet de la
Planche soixante-troisième.

L'élévalion présente un péristile de dix colonnes
corinthiennes portant un fronton décoré, représen-
tant la consécration des premiers évêques , d'après le
concordat pour le rétablissement de la religion catho-
lique en France.

Les deux derniers entre-colonnemens de chaque côté
de ce péristile forment le commencement du double
portique qui environne extérieurement le temple dans
tout son pourtour, à l'imitation des temples diptères
des anciens.

Le dôme du temple présente un grand soubassement
ou stjlobate rond , de cent quarante pieds de diamètre
sur lequel s'élève une colonnade circulaire d'ordre co-
rinthien, composée de trente-deux colonnes. Il est sur-
monté d'un atlique décoré de huit groupes de figures,
et percé de quatre grandes lunettes destinées à éclairer
le plafond de la coupole. La hauteur totale de ce monu-
ment est dé trois cent dix-huit pieds, y compris le
groupe de figures colossales qui le couronne. Ce groupe
représenterait l'union de la Religion, de la Concorde
et de la Liberté. Cette proportion est à peu près la même
que celle de Saint-Paul de Londres, dont le dôme est
élevé au dessus du sol de 338 pieds.

Le plan du dôme qui est au bas de la planche fait
connaître la disposition des galeries placées entre les
loading ...