Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 4.1803 [Cigognara Nr. 3401-4]

Seite: 145
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803/0221
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( i45 )

Planche soixante - neuvième. — Jlloyse exposé \ sur las
eaux. Tableau du Poussin.

Lorsque Joseph , qui avait appelé auprès de lui son'
père Jacob et ses onze frères , fut mort, ainsi que
toute sa génération, le peuple d'Israël se multiplia
extraordinairement en Egypte. Le roi qui régnait
alors ordonna à ses sujets d'opprimer les Hébreux,
afin que leur nombre ne devînt pas plus considérable.
Il établit des intendans,qui les accablèrent de travaux
pénibles, et poussa la haine contre cette nation jusqu'à
prescrire aux sage-femmes de faire périr les enfans des
Israélites, lorsqu'ils seraient mâles. Ce dernier mojren
n'ayant pas assez bien servi sa fureur, il prit le parti de
persécuter les juifs, non plus eu secretjComme aupa-
ravant, mais sans dissimulation, et il fil proclamer un
édit par lequel il condamnait tous les enfans mâles des
Hébreux à être jetés dans le Nil.

Peu de temps après cet ordre cruel , un homme de
la tribu de Lévi eut un fils d'une grande beauté. La
mère de cet enfant cacha sa naissance pendant trois
mois 5 mais , voyant qu'elle n'en pouvait plus faire
mystère, elle prit un panier de jonc , qu'elle eut soin,
d'enduir de poix et de bitume ; elle y plaça son fils et
l'exposa sur le bord du fleuve parmi les roseaux.La
sceur de cet enfant se tint près de là pour veiller sur
lui. La fille du roi Pharaon se promenant avec ses com-
pagnes sur le bord du fleuve, aperçut le jeune Israélite,
le fit retirer des eaux, et l'adopta. Cet enfant, ainsi
préservé d'une mort certaine , reçut le nom de Moyse ,
et fut dans la suite le libérateur des Hébreux.

4. 35
loading ...