Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 21
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0041
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
IHanche, septième.— La Faite en Egypte. Tableau â&
la galerie du Muséum, par Adrien Vander-Werf.

. Lorsque les bergers et les mages eurent adoré Jésus-
Christ, et reconnu en lui le fils de Dieu, un ange appa-
rut à S. Joseph, pendant son sommeil, et lui ordonna
de fuir en Egypte avec l'enfant et sa mère , pour éviter
les fureurs d'Hérode. Joseph obéit, et la Sainte Famille
îie retourna en Judée qu'après la mort du roi.

Cette fuite, rapportée par S. Mathieu , est le sujet
d'un grand nombre de tableaux. Vander-Werf l'a traité
d'une manière spirituelle. Empressée d'arriver dans
une terre hospitalière , et d'y cacher son fils , la Vierge
marche la première; sa physionomie a de la candeur
et n'est pas dépourvue de noblesse. L'attitude de l'en-
fant paraît moins heureuse. S. Joseph a la démarche
inquiète et peu assurée qui convient à son âge et à sa
situation. Les draperies sont bien jelées et d'un pin-
ceau extrêmement soigné. Les teintes brunes de celles
de S. Joseph ont beaucoup d'harmonie; mais on ne
peut donner le même éloge à celle de la Vierge. Son
manteau est d'un bleu tranchant qui ne s'unit pas assez
aux teintes qui l'environnent, et sa robe b]anche ne
devrait pas êlre de satin. Vander-Werf a commis en .
cela une faute qu'on retrouve souvent chez les peintres
de son pays, plus empressés de montrer leur talent
dans l'imitation des étoffes, que d'observer les conve-
nances. Le dessin est assez correct et plus élégant
que ne l'est ordinairement celui des peintres hollan-
dais ; il s'en faut cependant beaucoup qu'il atteigne
a la pureté des grands maîtres d'Italie et de France;
ie reproche le pins considérable qu'on puisse faire ..
S. 4
loading ...