Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 27
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 27 )

PlancJie dixième.— I,a Cananéenne aux pieds de Jésus-
Christ ; par Gauffier.

Une femme malade s'étant approchée de Jésus,
fut guérie par le simple attouchement de ses habits.
Ce sujet, rapporté par S. Luc, fut proposé en 1783s
pour le grand prix de Rome , aux élèves de l'école
cle peinture. Drouais avait fait un chef-d'œuvre , et
cependant Gauffier, un de ses concurrens , obtint
ainsi que lui un premier prix.

Ce tableau commença la réputation de cet estimable
artiste , trop tôt enlevé à la peinture qu'il cultivait
avec succès. On y retrouve la sagesse de la compo-
sition et la pureté de style qui ont toujours distingué
ses productions (*).

(*) Voyez la Notice sur Gauffier, page 89 du troisième volume
«t»s Anaales. f
loading ...