Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 38
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0066
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(3êy

pour former'l'estimable production d'un grand maître ?
Quel contraste parfait avec l'architecture de Florence
ou de Rome, où l'on eût adopté un système entièrement
contraire, c'est-a-dire que le mur plein eût formé un
soubassement solide et bossage , et que les deux porti-
ques en colonnades eussent orné des loges en couron-
nement , au sommet de la maison , comme au Vatican
et à mille autres endroits de l'Italie.

Aimable variété ! ressource de l'art et du génie ! Tous
les palais et les autres édifices de Rome , de ïlorence,.
de Bologne, de Venise, de Vienne, de Gênes, de Parme
et de Mdnn, ont une physionomie différente, et plaisent
tour-à-tour au voyageur enchanté de leur diversité, au
milieu des richesses innombrables en peinture et en
sculpture qu'ils présentent à sa curiosité. Dans celui du
doge, à Venise, on trouve des productions sans nombre
de l'art des anciens en sculpture et des peintres Véni-
tiens don! les noms célèbres commandent le respect, je
dirais même l'admiration : le Titien, le Tinloret, Paul
Véronese, le Georgion , Palme, les Bassans et d'autres
moins connus ont tapissé les murs et les plafonds de
leurs chef-d'ceuvres. Ge ne sont pas des tableaux dans
des galeries, ce sont des galeries peintes en entier, dont
quelques grands tableaux de ces maîtres, aujourd'hui
dans le Musée Napoléon, peuvent donner une idée à
ceux qui n'ont pas vu l'Italie.

Ah! sans doute, la liberté,la raison,la justice avaient
établi leur domicile dans ce palais somptueux, pour que
les beaux-arts l'eussent ainsi peuplé de productions su-
blimes! Ouï, au dessus de ces voûtes, peintes avec tant
cle hardiesse, étaient les prisons d'état ; dans la cour,
les statues de Gicéron et cle Marc-Aurèle ;et au-dessous,.
\qs. cachots de l'inquisition,.
loading ...