Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 49
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0083
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 49 )

Planche vingt-unième. — La Vierge, l'Enfant Jésus 5
S. Joseph et un Ange, dans un médaillon octogone*
Tableau de la galerie du Muséum ; par François
Eranck le jeune.

Ce joli tableau est entouré d'une guirlande de
fleurs , peinte par Daniel Zeghers , clil le jésuite d'An-
vers. Les quatre Evangélistes en grisa: 1 te , sont aux.
angles; entre les deux d'en haut, on voit le Père.
Eternel ; et en bas > des Démons (*). Toutes ces
figures ont environ deux pouces de hauteur. Celle
de la Vierge a environ dix pouces.

François Franck le jeune est peu connu Lors de
son pays. Ce tableau donne une idée avantageuse
de ses talens. Les figures ont de la grâce et sont
spirituellement touchées. Quoique peu correctes, elles
offrent plus d'élégance que celles de la plupart das
peintres flamands. La Vierge a un vêlement rose et
une draperie' verte. Son voile est un linge dont les
demi-teintes tirent sur le jaune. La robe de l'Ange
est d'un rouge foncé. S. Joseph a une tunique verte
sur laquelle est un manteau jaune. La Gloire qu'on
Voit au haut du tableau , et les raj'ons lumineux qui
environnent la fête de la Vierge et celle de l'En-
fant Jésus , sont en or. Méthode vicieuse qui rap-
pelle l'enfance de l'art et nuit à l'harmonie. Les
carnations ont des demi-teintes un peu trop rousses,

(*) 11 n'a pas été possible de faire graver ces figures non plus
que la guirlande; si l'on eût pris <e pirti, le jsujet principal eût
été réduit à une trop petite proportion.
loading ...