Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 55
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0092
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(55 )

Flanché vingt - quatrième. — Projet de Façade d'un
tribunal de paix, édifice qui répondrait, parmi nous,
aux prétoires des Romains,

Ce projet de M. Barthélemi Vignon , a été cou-
ronné par un juri composé d'artistes. Il offre un
aspect imposant , noble et élégant ; le péristile du
milieu rappelle les porliques de ces deux jolis petits
temples de Pola , en ïstrie, que le voyageur con-
temple avec tant de plaisir. On ne saurait trop
reproduire ces agréables modèles que l'antiquité
semble avoir créés pour devenir des types éternels
d'un goût pur , noble , sage , fait pour plaire à tous
les yeux sensibles aux charmes des proportions et de
l'harmonie des formes.

Ce retour aux principes des Grecs, nos maîtres
dans les arts , est fait pour honorer la nation qui
saura les maintenir avec constance , et les appliquer
dans toutes les occasions où ils pourront s'allier
comme ici avec les convenances et les besoins d'un
programme sagement réfléchi.

On ne renouvellera point l'observation faite anté-
rieurement (*) , sur l'importance du soubassement
et le nombre des marches , ce sont des espèces d'en-
cadrement que l'on a coutume d'ajouter au dessin
du corps d'un édifice, pour lui donner plus de gran-
deur et de majesté, mais que la grande dépense
empêche presque toujours de réaliser. Heureux si

(*) Planche vingtième de ce volume.
loading ...