Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 63
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0104
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(é3 )

Planche vingt - huitième. — Bas-relief du Monument
érigé à Desaix.

La France pleurai! encore Desaix, lorsque des adn
rateurs de ce héros formèrent le projet de lui élevéi
Paris, un monument noble et simple. Le gouvernement
applaudit à leur zèle, et un concours fu.tpu vert en l'an 9.
Le programme était ainsi conçu : « Le sujet proposé est
« une fontaine publique , destinée, par son ensemble et
« par ses ornemens , à rappeler les circonstances les plus
« mémorables de la vie du héros que la France regrette.
« La dépense ne pourra excéder 2,5,000 fr. »

M. Percier, architecte du palais du premier consul,
obtint le premier prix, et fut chargé de l'exécution. Le
second prix , consistant en une médaille de 5oo fr., fut
accordé à M. Famin. M. Barthélémy Vignon remporta
le troisième.

Le monument de M. Percier consiste en une colonne
sur laquelle est placé un therme qui soutient le buste de
Desaix. La France, armée et vêtue à l'antique , place
sur la tête du héros une couronne,symbole de l'immor-
talité. Ce groupe est exécuté en pierre par M. Fortin.
La figure de la France a environ 8 pieds de proportion.
Plus bas, est l'inscription: à Desaix , sous laquelle on
a gravé les dernières paroles , et le bas-relief dont 011
donne ici le'trait. On y voit deux Victoires ailées,
dont l'une grave sur un écusson les noms de Kelh
et de Marengo. Près d'elle , est le fleuve du Rbin ,
appuyé sur son urne. Du côté opposé, une autre
Victoire inscrit les mots Thèbas , Pyramides} qui
loading ...