Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 83
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(83)

Planche trente-huitième. — Discobole en repos. Statue
antique de la galerie du Muséum.

Ce jeune athlète, entièrement nu , tient dans sa
main gauche le disque qu'il se prépare à lancer. Sa
tête légèrement inclinée et son œil fixe expriment
l'attention avec laquelle il mesure l'espace. Son front
est ceint d'un bandeau, ornement des athlètes vain-
queurs.

Cette figure est d'un bon style et d'une grande
correction. Elle doit aux tenons réservés dans le mar-
bre , et qu'on n'a point abattus , l'avantage d'être
parfaitement conservée. Elle est en marbre penté-
lique , et vient du Musée du Vatican , pour lequel
Pie VI la fit acheter. Elle avait été découverte à trois
lieues de Rome, sur la voie Appienne, dans un lieu
dit le Colombaro, où l'on pense que l'empereur Galien
eut un palais.

Il existe dans le Casin de la Villa Borghèse, à
Rome , une statue antique de Discobole, dans la
même attitude que celle-ci; elle a servi de modèle'
pour les restaurations qu'on en a faites.

AVIS.

Le second volume de l'ouvrage intitulé : Vies et
Œuvres complètes des peintres les plus célèbres, paraîtra
le 20 pluviôse prochain. Ce volume, formant la suite
de l'œuvre de Dominique Zàmpieri , dit le Domini-
quin, contient 69 sujets, parmi lesquels on dislingue
les cinq tableaux de la vie de S. André , qui déco-
dent la tribune de. S. André délia Falle, à Rome,
loading ...