Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 125
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0197
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C "5 )

Planche cinquante - neuvième. — L'adoration des Ber~
" gers. Tableau de la galerie du Muséum ; par Carie
Maratte.

Ce tableau, trop soigné pour n'être considéré que
comme une simple esquisse, fut fait par Carie Maratte
èn 155?, et servit de modèle à la fresque exécutée par
cet artiste, dans la galerie du pape, à Montecavallo (*)ï
ta composition est agréable ët pittoresque ; mais, à cette
époque , les artistes de l'école romaine commençaient à
s'écarter de la belle et noble simplicité de leurs prédé-
cesseurs ; et, quelle què fut l'admiration de Carie Ma-
ratte pour Raphàé'l. il rie sût pas toujours se défendre
du nouveau goût qui s'introduisait dans les arts. La
figure du vieillard qui étend les bras vers l'Enfant Jésuâ
et celle du jeûné berger qu'on voit près de lui, tiennent
au grand stjde ; mais elles Sont uHe copie plutôt qu'une
imitation de Raphaël. Le dessin est en général correct \
la couleur chaude et vigoureuse, quoique les carnationé
ne soient pas assez étudiées. Un bon clair-obscur, une
touche spirituelle contribuent surtout à l'effet agréable
de ce tableau. Il a 3 pieds de haut sur 3 pieds de largej
et faisait partie de l'ancienne collection.

Notice sur Carie Maratte.

Carie Maratte naquit, en 162S, àCamerano, dans la
inarche d'Ancone. Sa famille était originaire d'IUjrie,

(*) Les figures de ce second tableau sont pics grandes cjuç
ftature.

5.' 2$
loading ...