Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 5.1803 [Cigognara Nr. 3401-5]

Seite: 142
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803a/0222
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( x4z )

Ce fabïeau offre de grandes beautés et quelques
défauts. Le coloris en est fier et vigoureux, le pinceau
admirable. La draperie du saint est d'un vert argentin,
rompu de violet dans les ombres ; l'union de ces
couleurs est tiès-harmonièuse. Le manteau de dessus
est d'un jaune brun. Quant au dessin , s'il n'offre
pas de grandes incorrections, il n'exprime en aucune
façon l'idée qu'on se fait d'un écrivain inspiré. Il
offre la nature ignoble du modèle que l'artiste avait
rencontré. Malgré ce défaut de convenances, ce ta-
bleau et les trois autres du même artiste, qui repré-
sentent S. Jean , S. Marc et S. Mathieu , ont toujours,
été regardés comme très-précieux. Ils faisaient partie
de l'ancienne collection de Versailles , et ont longtemps,
été placés dans la chambre du roi. Les figures sont de.
grandeur naturelle.
loading ...