Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 24
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0041
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 24 )

santerie assez libre, que le bon La Fontaine n'a pas dé-
daigné de versifier. Il aimait l'indépendance avec tant
de passion qu'il ne voulut s'attacher à aucun prince , et
que don Ferdinand d'Autriche tenta inutilement de
l'emmener en Allemagne. Ses tableaux sont répandus
dans les principales églises ou collections d'Italie.
L'Angleterre possède quelques-uns de ses plus beaux
paysages. Le Musée a de ce maître, outre l'esquisse de
ïobie avec l'Ange , une Bataille , et Saûl consultant la
Pythonisse d'Endor. Ce dernier tableau est un morceau
capital, qui décora longtemps les appartenons du châ-
teau de Versailles. Il sera gravé dans ce recueil.
loading ...