Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 38
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0062
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(38 )

tion soignée rendent ce tableau très-précieux. Il est
dessiné avec correction. Les draperies sont ajustées
dans le goût de Raphaël ; et cette composition est
une de celles où Carie Maratte s'est le plus heu-
reusement inspiré des ouvrages de ce grand peintre,
lia couleur en est assez bonne. Quelques ombres sont
un peu noires ; mais c'est moins la faute de l'ar-
lisle que l'ouvrage du temps.

Ce tableau a trois pieds de long sur environ deux
pieds dix pouces de liant. Il était autrefois dans le
cabinet du roi, où il faisait pendant avec l'Adoration
des bergers , par le même artiste , dont ou a donné
le trait dans le cinquième volume des annales (*).

C) Voyez Pl. 5çj, p. iz5 du cinquième volume des Annales.
loading ...