Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 63
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0099
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(63 )

Planche vingt-huitième. — Plan et Façade du théâtre,
de la rue Feydeau, à Paris ; par J. G. Legrand et
J. Molinos 5 architectes.

Ce théâtre fut érigé quelques années avant la révo-
lution, et destiné à donner le spectacle de l'opéra
hujja italien. Tous les amateurs de musique conser-
veront le souvenir de cette excellente réunion de'
comédiens. L'ensemble parfait et la délicatesse des
morceaux exécutés par Mandini, Mengozzi, Simoni,
Rafanelli, Viganoni, Bovedino , etc., et Mesdames
Baletti et Morichelli, ne peuvent sortir de la mémoire
de ceux qui les ont entendus, et qui applaudissaient
dans cette salle , avec un égal enthousiasme , au
bon choix de musique fait par Viotti et Chérubini,
au talent distingué des chanteurs , et même à leur
jeu comme acteurs comiques.

Le programme des architectes , chargés de cette
construction, fut donc d'ériger avec célérité, sur un
terrein très-resserré , une salle assez vaste , et cle
s'appliquer surtout à la rendre sonore, afin qu'on
pût entendre, de tous les points, les passages de chant
et d'accompagnement les plus doux et les plus délicats.

Ils firent choix de la forme demi-circulaire à l'in-
térieur, qui place tous les spectateurs à l'extrémité
de rayons égaux tendans au même centre ; les rangs
de loges furent disposés en amphithéâtre; et, comme
la voix monte avec plus de rapidité qu'elle ne s'étend
horizontalement, les rangs les plus élevés purent être
aussi plus reculés, sans perdre les sons; le revête-
ment du plafond, légèrement bombé, fut assembla
loading ...