Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 69
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0107
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( <?9 )

Planche trente - unième. — S. Paul guérissant de»
malades. Tableau eTEustache le Sueur.

Il serait inutile de chercher, dans les Actes des
'Apôtres, le sujet que le Sueur a représenté dans ce
tableau. Toutefois ce n'est point un ouvrage d'ima-
gination, puisque les livres saints accordent à S. Paul
le don des miracles, et rapportent plusieurs faits sera.-?
blables à celui-ci, mais ayec des circonstances difïé-
rentes.

Dans cette composition, S. Paul est amené par un
soldat devant un empereur romain , qui lui commande
de prouver sa mission divine, en imposant les mains
sur plusieurs malades. Le Saint , plein de zèle et
de foi , obéit sans résistance , ne doutant pas que la
ciel ne fasse un miracle en sa faveur.

Le groupe des infortunés à qui S. Paul va rendre
\a santé est admirable par la fo ce et la vérité des
expressiotis. Un possédé est dans des convulsions
affreuses. Près de lui, un aveugle , à genoux, étend
les mains vers S. Paul; et une femme contemple,
avec attendrissement, son enfant au berceau, dont
elle attend la guérison. Tout est noble, sublime dans
ce tableau. Le Sueur le peignit pour son admission,
à l'Académie de S. Luc , à Paris. A l'époque où
cet établissement fut supprimé, un particulier acheta
le tableau qui passa depuis au Musée Napoléon. Il
fait maintenant partie de la collection de M. Lucien
Bonaparte. Hauteur 6 pieds, largeur 4 pieds et demi»

7-
loading ...