Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 103
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( io3 )

Planche quarante-huitième, — La Paix. Statue de la
salle des séances du Corps législatif ; par Lorta.

La Paix est assise, et lève de la main gauche un voile
qui couvrait le Génie des Sciences, des Arts et du
Commerce, caractérisé par les attributs qu'on voit
a ses pieds et par la flamme qui s'élève au dessus
"e sa tête. Il paraît se ranimer et reprendre cou-
rge à l'aspect de la branche d'olivier que la Paix
désigne comme la récompense de ses travaux.
Elle a près d'elle un bouclier, une épée et une cou-
ronne de lauriers. En plaçant dans sa composition
ces accessoires (qui ne peuvent être aperçus dans la
gravure ), l'artiste a voulu faire entendre que la Paix
s obtient par la Victoire.

Cette statue valut, à M. Lorta 3 le prix dans un
concours public.
loading ...