Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 115
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0167
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
flanche cinquante-quatrième. — S. Charles Borromêêt
en prières. Tableau dû Musée de Versailles ; paf
Carie Vanloo.

Lorsqu'on a publié la gravure d'un tableau de
Van-Oost le père, qui représente S. Charles com-
muniant les pestiférés (*), on a donné une notice
sur le Saint et sur cette circonstance de sa viei

Carie Vànloo a choisi le moment où S. Charles >
après avoir exposé ses jours, pour assister et consoler
le peuple de Milan, se prosterne devant le Seigneur >
et le prie d'écarter ce terrible fléau. Le peintre de-
vait craindre, en traitant ce sujet, la comparaisori
d'un tableau de le Brun qui a longtemps décoré
une chapelle dans l'église de S. Nicolas du Char-»
donneret, et qui est un des plus beaux ouvrages de
ce célèbre artiste. Carie Vanloo n'a point soutenu ce
parallèle avec un désavantage trop marqué. La figuré
du Saint et son attitude expriment bien la douleur
et la piété; le ton général est frais et brillant; leâ
accessoires sont soignés, et le tout est exécuté d'urt
pinceau très-facile.

Quelques particularités sur C. Vanloo compléteront
la notice insérée dans le deuxième volume des An-
nales (**).

Lorsque M( le marquis dé Marigny présenta Carié
Vanloo à Louis XV, le dauphin demanda pour quel
motif se faisait la présentation de l'artiste. C'est,

(!") Vove2 pl. 5~j p. 17 du cinquième volumé\
Voyes pl. n; p. zi du deuxième Tolume..
loading ...