Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 123
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0176
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Planche cinquante-huitième. — Adam et Eve. Tableau,
de la galerie du Musée; par l'Albane.

Adam reçoit la pomme qu'Eve lui présenté d'une
main , tandis que de l'autre, elle relève sa cheve-
lure. Ces deux figures sont entièrement nues.

On a dit que l'Albane réussissait moins dans les
grands tableaux que dans les petits, et dans" lès'
sujets tirés de l'Ecriture sainte que dans les com-
positions mythologiques. Ce tableau , dont les per-
sonnages sont de grandeur naturelle , peut servir à1
confirmer cette opinion. Il est. d'un dessin peu cor-
rect , dénué presque totalement d'expression , et
assez faiblement colorié. L'attitude d'Adam ne con-
vient point au sujet, et est exactement celle que
Michel-Ange a donnée au père des hommes , dans'
le tableau célèbre qui est à la voûte de la chapelle
Sixtine. C'est sans doute un tort à l'Albane d'avoir
emprunté une figure si connue ; c'en est peut-être
un plus grand d'en avoir fait «ne si faible copie."
loading ...