Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 7.1803 [Cigognara Nr. 3401-7]

Seite: 141
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1803b/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( H* )

Planche soixan te-septième. — VAmour dérobe le foudre
de Jupiter. Tableau du Musée de Versailles ; par E.
le Sueur.

Le pouvoir de l'Amour , souvent chanté par les
poètes, est ici représenté d'une manière ingénieuse.
L'Amour , porté dans les airs par l'aigle de Jupiter,
tient d'une main son arc et de l'autre la foudre qu'il
vient d'enlever à ce dieu. Jupiter paraît étonné d'une
action aussi téméraire. Deux TTayades et un Pleuve,
penchés sur leurs urnes, donnent des marques de sur-
prise et de frayeur. Le Sueur a placé un lion et un
tigre dans ce tableau, pour indiquer sans doute que les
monstres les plus féroces éprouvent la puissance de
l'Amour.

On trouve, clans cette charmante composition, des
idées gracieuses et bien rendues. Le colons en est
agréable , le dessin d'une grande correction , et l'exé-
cution facile.

Ce tableau, de forme ronde, et dont les figures ont
environ deux pieds de proportion , fut longtemps placé
sur la cheminée d'un des appartemens de l'hôtel
Lambert.

54
loading ...