Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 41
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0070
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 4i )

Planche dix - septième. — IJ Enlèvement de Ganimède.
Tableau du Musée de 1er saille s ; par Eustache
le Sueur.

L’histoire de Ganymède , ainsi que la plupart des
événemens de l’histoire grecque , qui remontent aux
temps dits héroïques, est racontée de deux laçons
différentes. Selon quelques auteurs, Ganymède, fils
de Tros, roi de Troie, fut envoyé en Lydie par son
père, pour y offrir un sacrifice à Jupiter, honoré
dans ces contrées d’un culte particulier. Tantale,
fils de Jupiter et de la nymphe Plota , régnait alors
en ce pays. Il conservait le désir de se venger de
Tros , qui ne l’avait point invité à la première so-
lennité qu’il avait faîte à Troie. Il saisit cette occa-
sion de satisfaire son ressentiment. Teignant de
prendre le jeune prince et les personnes de sa suite
pour des espions, il donna ordre de les arrêter, et
fit de Ganymède son échanson. Telle fut l’origine
des longues inimitiés qui divisèrent les descendans
de Tros et ceux de Tantale. Elles ne se terminèrent
que par la ruine complète de Troie.

C’est cet événement qui a donné lieu au trait
mythologique. Un jour , dit-on , Ganymède chassait
sur le mont Ida; Jupiter, charmé de sa beauté, l’en-
leva, et lui donna dans le ciel l’emploi de verser 1©
nectar, à la place d’Hébé.

Le Sueur, toujours guidé par un sentiment de
noblesse et de simplicité, a fait un tableau char-
mant sur un sujet traité plusieurs fois avant lui.
Le jeune prince penche ses regards vers la terre ,
et l’inquiétude est empreinte sur tous ses traits. L’aigle
loading ...