Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 49
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0082
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 49 )

Planche vingl-unième. —- Offrande à Esculape. Tableau,
de Guérin.

L’artiste a emprunté le sujet de ce tableau d’une
idylle de Gessner. Il l’a exécuté après avoir obtenu,
en l’an 10, le premier prix d’émulation, sur son
superbe tableau de Phèdre.

Deux jeunes gens conduisent leur père, encore
affaibli par la maladie , vers la statue d’Esculape.
Leur sœur, dans l’âge de la première adolescence,
contemple, avec une surprise naïve et mêlée de plai-
sir , le serpent qui goûte les fruits déposés sur l’autel,
action qui , dans les idées religieuses des anciens,
annonce que le dieu reçoit favorablement l’offrande.

Cette composition intéressante retrace les beau-
tés qui ont établi la réputation de son jeune et
célèbre auteur. On y retrouve sa noble simplicité , la
correction de son dessin, le pathétique de ses expres-
sions et son pinceau vigoureux et facile.

6,

il
loading ...