Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 54
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0089
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( % )

l’AIbane, puisqu’il n’a que 4 pouces de haut sur ir
pouces de large; mais c’est un de ceux que ce peintre
aimable a le plus soignés. Les carnations, et surtout
celles de Salmacis, ont de la délicatesse et de la vérité.
Le dessin est ferme, correct et gracieux. Quant au
paysage, il est digne d’un élève de3 Caraclies. Le
site est simple et d’un excellent choix. Les arbres,
les terrasses, les lointains sont touchés avec esprit.
Les eaux ont de la transparence ; le ciel a de la légèreté,
et toutes les parties de l’ouvrage sont d’une couleur
suave et harmonieuse. La Nymphe a une draperie
bleue. Celle dont Hermaphrodite va se dépouiller
est blanche, et l’on voit près de lui ses autres vête»
mens qui sont rouges et jaunes.
loading ...