Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 75
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0121
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 7«)

Planche trente - quatrième. — David tenant la tête de

Goliath. Tableau de la galerie du Musée ; par le

Guide.

Les circonstances du combat de David contre le géant
Goliath, ont été rapportées, lorsqu’on a ddnné la gra-
vure d’un tableau de Daniel de Volterre, qui repré-
sente le même sujet (*).

Le Guide a saisi le moment qui suit la victoire du
jeune Hébreu. David est debout, et appuyé contre une
colonne. Dans sa main droite, il tient la fronde qui lui
a servi à renverser son ennemi, dont la tête est près
de lui sur un socle élevé. David est coiffé d’une toque
rouge, surmontée d’une plume jaune, et n’a pour tout
vêlement qu’une peau de bête sauvage et un manteau
bleu. On voit à terre l’épée de Goliath. Le fond du ta-
bleau est brun. La figure de David a près de six pieds
de proportion.

A l’époque où l’école française, dans un état réel de
décadence, comptait pour peu de chose les principales
parties de l’art, et ne faisait consister la perfection
que dans l’heureux maniement du pinceau, les ouvrages
du Guide en général, et celui-ci en particulier , inspi-
raient une admiration exagérée. Réduit maintenant à
sa juste valeur, ce tableau est toujours estimé, mais on
est loin de le trouver sans défauts. Il fut peint dans
le temps où le Guide suivait la manière du Caravage,
aussi les ombres et le fond sont-ils très-vigoureux ; mais
cette vigueur tombe dans le noir, et forme une oppo-

(f) Voyez PI, 45, p. 97 du quatrième rolume des Annales,
loading ...