Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 95
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 95 )

Planche quarante quatrième. — Diane et Calisto. Tableau
d’Eustache le Sueur.

Calisto, fille de Lycaon , était, selon la fable, line
des nymphes favorites de Diane. Jupiter l’aima, et eut
recours à un déguisement pour la séduire. Calisto se
reposait des fatigues de la chasse , dans un lieu soli-
taire, lorsque ce dieu , sous la figure de Diane , s’ap-
procha d’elle, et triompha de sa pudeur. Quelques mois
après, Diane voulut se baigner avec ses compagnes :
Calisto fut la seule qui refusa de se dépouiller de ses
vêtemens ; mais les autres nymphes, malgré sa résis-
tance, parvinrent à la déshabiller, et on s’aperçut alors -
qu’elle était enceinte.Diane irritée lui défendit de repa-
raître à ses yeux. Jnnon , plus vindicative que Diane et
plus cruellement offensée, métamorphosa Calisto en
Ourse. Mais Jupiter l’enleva au ciel avec son fils Areas,
et les plaça tous deux au rang des astres. Ds y formèrent
les constellations de la grande et de la petite ourse.
Comme ces constellations ne sont jamais au dessous de
l’horizon , les poètes feignirent qu’à la prière de Junon,
les dieux de la mer leur avaient défendu de se plonger
dans l’Océan.

Dans ce tableau , peint en grisaille , le Sueur a repré-
senté l’instant où Diane découvre la grossesse de Ca-
listo. L’artiste s’est attaché à imiter le style des has-
reliefs. Les figures sont presque toutes sur le même
plan , et offrent peu de raccourcis. Toutes les têtes sont
vues de profil. Le fond de paysage a peu d’étendue. Celle
loading ...