Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 108
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0169
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( io8 )

niées , espèces de cariatides dont les ailes semblent
soutenir la coupole , et couronnent avec hardiesse
cet ensemble imposant , qu’un nombreux concours
de spectateurs vient admirer , et dont il forme lui-
même la richesse.

Le plafond est orné d’une voile à 24 divisions ;
on distingue, parmi les arabesques, les neuf Muses
et les douze signes du Zodiaque 5 au milieu , la
Nuit est peinte allégoriquement, et semble appeler
les Plaisirs et les Amours.

Le théâtre est vaste, le jeu des machines peut s’y
exécuter avec facilité, les acteurs y trouvent toutes
les pièces nécessaires au service, commodément dis-
posées et bien échauffées par des poêles toujours
maintenus au même degré. Un grand ordre composé
forme la décoration de l’avant-scène, les ornemens
sont d’un bon choix et dans le style antique , que
l’architecte, homme de goût et bon dessinateur, a
puisé dans les beaux monumens de l’Italie , où il a
fait un long séjour.

L. (L
loading ...